La consommation du module Linky

Suite à quelques retours que j’ai eu sur la portée du montage Linky MySensors, j’aimerais apporter un complément d’informations sur les contraintes de consommation du module vis à vis de l’alimentation disponible sur le compteur Linky.

Le Linky a une sortie disponible depuis les bornes I1 & A avec les caractéristiques suivantes :

  • tension à vide : 13Vrms à 50kHz
  • tension en charge : 6Vrms à 50kHz
  • puissance disponible : 130mW

Avec les 130mW, nous avons donc sous 3.3 volts environ 39mA disponibles.

Le montage est décomposé en différents éléments avec les consommations suivantes :

  • Arduino Pro mini : 10mA
  • Régulateur LT1117 3.3v : 5mA
  • 2 leds : 5mA

Soit un total de 20mA en moyenne, il reste donc 39-20=19mA maximum pour alimenter la partie sans fil et dans notre cas le NRF24L01. Ce module en version classique (sans antenne et ampli) a une consommation entre 12 et 25mA suivant la puissance configurée et le débit utilisé. Un modèle SMA avec une antenne externe et amplificateur a une consommation qui oscille entre 25mA et 150mA.

Avec les 19mA restants, nous pouvons dire adieu au NRF24L01 en version SMA et aussi à la version classique avec une puissance d’émission importante. C’est pour cela que mon montage utilise un NRF classique avec une faible puissance…

Dans un cas concret, j’ai donc réalisé deux mesures avec le NRF24L01 modèle classique avec une puissance par défaut et ensuite avec une puissance max mais avec une alimentation de labo afin de ne pas être limité sur l’intensité. Voici les courbes de consommation au démarrage du module Linky :

J’ai commencé une petite étude d’optimisation afin de gagner quelques mA; il est possible de faire les modifications/évolutions suivantes :

  • supprimer la led intégrée à l’arduino pro mini : gain 1mA
  • remplacer le régulateur LT1117 par un convertisseur DC-DC : gain 4mA
  • augmenter la valeur des résistances pour les deux LEDs : gain 2mA

Avec celles-ci, il serait possible d’augmenter la puissance de NRF24L01 via le #define MY_RF24_PA_LEVEL mais en aucun cas mettre en place une version SMD.

D’autres axes sont aussi possibles, par exemple :

  • remplacer le NRF24L01 par un module LORA longue portée – RFM95w : j’ai fait le test cette semaine sans succès car il y a un pic de consommation > 40mA juste après le démarrage. Cette solution n’est pas viable avec l’alimentation actuelle.
  • alimenter le montage par une batterie externe : à étudier car il y a des contraintes sur la durée de vie de la batterie, la fréquence de l’envoi des données vers la gateway et le temps de lecture des données TIC

Pour le module RF95w intégré à mon montage, voici la courbe de consommation au démarrage :

3 réflexions sur « La consommation du module Linky »

  1. Bonjour,

    Afin de gagner encore des mA, on peut aussi optimiser coté microcontrôleur, comme par exemple arrêter toute la partie convertisseur analogique numérique et les autres module non utilisé.

    • Oui c’est aussi une bonne idée mais est-il possible de faire cette désactivation permanente ? Au premier démarrage, il faut aussi avec une consommation réduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *